D’après une étude canadienne, boire un verre de vin rouge aurait des effets similaires à une séance de sport d’une heure et ce grâce à un puissant antioxydant le « resvératol ».

Attention, cela ne veut pas dire qu’un verre de vin rouge remplace les effets bénéfiques d’une séance de sport, gardons-nous de propager de telles hérésies ! En revanche, une étude canadienne mené par le Directeur du groupe de recherche Cardiovasculaire de l’université d’Alberta, monsieur Jason Dick, évoquait dans la revue Journal of physiology, les bienfaits liés à la consommation du vin rouge.

L’étude menée par le docteur a été d’abord testé sur des rats. Le groupe qui était sous resvératrol, le fameux antioxydant présent dans le vin rouge, ont montré une amélioration de leurs capacités musculaires de 21%. A terme cette étude qui devrait être portée sur des humains, montre une fois de plus que des aliments parfois considérés comme nocif en grandes quantités sont tout l’inverse si elles sont consommées de manières occasionnelles et raisonnés, encore une fois tout est question d’équilibre.

Dans l’idéal Jason Dick et son équipe aimerait proposer cet antioxydant sous forme de pilule afin d’aider les personnes qui peuvent difficilement voir pas du tout pratiquer une activité sportive.

Encore une fois il est possible d’allier plaisir et bienfaits, en plus d’avoir prouvé l’amélioration des capacités musculaires, l’étude de cet antioxydant aurait montré des améliorations concernant la mémoire, l’apprentissage et l’humeur !

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here